Qu'est devenu Xavier Audouy ?

Qu'est devenu Xavier Audouy ?


De quand date ton passage au Rueil AC Tennis ?

Entre septembre 2012 et juillet 2015

Quelles étaient tes activités au club ?

J’ai été entraineur du centre de compétition puis responsable du centre d’entraînement pendant deux ans.

Je m’occupais de tous les plannings, des entraîneurs intervenants au centre de compétition, des tournées et des stages ainsi que de la communication avec les familles.

Quelle image gardes-tu du club ?

Je garde une très bonne image du club. Avec des tensions malgré tout. Des problèmes humains et des désaccords. Mais aussi de superbes moments de partage avec les enfants et les parents. J’ai de bons souvenirs et des moins bons. Mais ça c’est la vie. Mon expérience globale a été très positive

Pourrais-tu nous raconter une anecdote particulière ou un souvenir de ton passage au Rueil AC Tennis qui t’a particulièrement marqué ?

La tournée à Vieux-Boucau avec Jérôme et Samuel Sanford. Une galère... mais c’était extra. Et quand ça s’arrête on en redemande. Super expérience. 

Que deviens-tu depuis ton départ du club ?

Depuis je suis revenu à Montpellier où je travaille toujours comme entraineur de tennis mais avec le soleil et le beau temps. La passion est intacte !

Qu'est devenu Christophe Lefebvre ?

Qu'est devenu Christophe Lefebvre ?


Pourrais-tu te présenter pour les lecteurs qui ne te connaissent pas encore ?
Je m’appelle Christophe Lefebvre, j’ai aujourd’hui 42 ans, je vis dans l’Aisne, à 1h30 au nord de Paris et je suis le papa d’un garçon de 15 ans, Sacha et d’une fille de bientôt 4 ans, Chloé.
 
Quelles étaient tes activités au club ?
Mon passage au RAC date un peu... J’y étais entre 1997 et 2001 ! Les 2 premières saisons, je passais mon Brevet d’Etat sous la présidence de Jean-Paul Berthault et le tutorat de Cyril Frémont, le Directeur Sportif de l'époque et je m’occupais principalement de l'école de tennis et de quelques groupes adultes loisirs. Évidemment, je participais aussi à l’organisation et à l’animation du club, et je faisais des permanences en journée et le dimanche.
Les 2 saisons suivantes, une fois le BEES 1* obtenu, j’ai eu plus de responsabilités et je me suis occupé un peu plus de groupes compétition enfants et adultes.
Lassé par la vie parisienne et ses inconvénients, et encore jeune à l’époque, je suis parti au bout de 4 ans, pour partir en Guyane et développer la pratique du tennis dans l’ouest du département là-bas.
 
Quels sont les souvenirs qui te reviennent lorsque tu penses au club ?
Je garde une très bonne image du club, avec un esprit familial très développé, où j’avais plaisir à venir partager ma passion pour notre sport.
J’ai évidemment plusieurs anecdotes ou faits marquants qui me viennent à l’esprit : en négatif, je dirais la tempête de décembre 1999, qui avait provoqué de gros dégâts et l’envol de la bulle qui recouvrait les terrains extérieurs en dur.
En positif, c’est difficile de choisir tellement j’ai de bons souvenirs au club, mais je dirais l’arrivée en provenance de Marseille et la rencontre d’une famille extraordinaire, tant humainement que tennistiquement... La famille Kalaydjian, qui a, déjà à l’époque et encore plus au fil du temps, marqué l’histoire du club. En écrivant ces quelques mots, j’ai une pensée pour Jean-Paul, ainsi que pour Claire, Sébastien, Guillaume, Antoine, Romain et Marion.
 
Que deviens-tu depuis ton départ du club ?
Je suis encore prof de tennis (et 5/6), aujourd’hui dans un club de 200 adhérents dans la Somme et j’aime toujours le tennis, mais en vieillissant et étant passionné par la photographie, je pense de plus en plus à partir vers d’autres horizons personnels et professionnels...
Qu'est devenu Nicolas Trouillet ?

Qu'est devenu Nicolas Trouillet ?


Pourrais-tu te présenter pour les lecteurs qui ne te connaissent pas encore ?

Je m’appelle Nicolas Trouillet. Je suis enseignant dans le tennis depuis 1987. J’ai tapé mes premières balles au sein du RAC à 6 ans en 1972 …

Quelles étaient tes activités au club ?

J’ai fait partie de l’équipe première pendant près de 30 ans, et j’ai enseigné au RAC pendant environ 15 ans.

Quels sont les souvenirs qui te reviennent lorsque tu penses au club ?

Ce sont des images des équipes dans lesquelles j’ai joué de poussin à senior. Des déplacements dans la France entière tous les weekends des mois de mai. Je les attendais avec impatience ! On avait une équipe très solide et surtout formée dans sa totalité par l’école de tennis du club. C’est vieux con de dire cela, mais désormais l’âme d’une équipe n’est plus la même et c’est regrettable. Nous étions tous négatifs, avec un seul entraînement par semaine en gymnase omnisports, donc très loin des quasi 5 entraînements par semaine que les jeunes ont maintenant pour finalement arrêter au bout de quelques années !!! Notre génération dure, nous sommes des passionnés.

Pourrais-tu nous parler d’une personne rencontrée au club qui a eu une influence particulière dans ton parcours ?

Deux entraîneurs m’ont marqué à jamais, Maxos Bendayan et Jean-Michel Hardouin. Je leur dois non seulement tout côté tennis, mais aussi côté rigueur dans l’enseignement et dans mon organisation.

Que deviens-tu depuis ton départ du club ?

Je m’occupe d’un petit club au Vésinet (6 terres battues). Je joue en équipe +45 ans et équipe première, uniquement composée de joueurs que j’ai eu en mini tennis et qui sont fidèles au club. Je commence même à avoir leurs enfants dans les groupes d’école de tennis !

Qu'est devenu Antoine de Bujadoux ?

Qu'est devenu Antoine de Bujadoux ?


Pourrais-tu te présenter pour les lecteurs qui ne te connaissent pas encore ?
Je m’appelle Antoine de Bujadoux, j’ai 29 ans, je vis à Barcelone, je suis réalisateur de fiction et de pubs et j’ai également une boîte de social media.
 
De quand date ton passage au Rueil AC Tennis ?
Je suis arrivé 2000 de mémoire et j’y ai joué pendant 7 ou 8 ans. C’est mon seul club car après j’ai lâché le tennis pour me concentrer sur mes études.

Quelles étaient tes activités au club ?
J’étais joueur (15/1) des équipes jeunes et puis j’ai été enseignant le mercredi pour les petits. Je remercie d’ailleurs le club, car c’était ma première expérience pro.

Quelle image gardes-tu du club ?
C’est super cliché, mais je pense tout de suite au mot famille. J’en profite d’ailleurs pour saluer toutes les personnes qui me connaissent au RAC. J’ai évidemment une pensée pour Claire ainsi que Jérôme qui sont deux figures emblématiques de ce club et qui m’ont beaucoup apportés. Au RAC, il ne s’agit pas que de tennis et franchement, je dois beaucoup au club.

Pourrais-tu nous raconter une anecdote particulière, ou un souvenir de ton passage au Rueil AC Tennis qui t’a particulièrement marqué ?
Ahaha, honnêtement, j’en ai énormément. Déjà, le premier jour que je suis arrivé au club j’ai rencontré Hugo Mostler et c’est depuis maintenant 20 ans mon meilleur pote. Après, dans le croustillant, je dirais qu’on s’est bien marré pendant les stages de prépa l’été...

Que deviens-tu depuis ton départ du club ?
Je suis passé par la prépa, puis la Grande Ecole de commerce (parcours somme toute très banal pour un Rueillois), puis après j’ai commencé à réaliser des films et des pubs. J’ai pas touché mes HEADs depuis 15 ans et je ne regarde plus le tennis. Je me suis mis au foot un peu mais pas en club, car je n’aurai toujours qu’un club, le RAC Tennis, bon il y a le PSG aussi, mais ça c’est une autre histoire.

STADE DU PARC

298 avenue Napoléon Bonaparte
92500 Rueil-Malmaison
Tél.: 01 47 51 52 25

CENTRE SPORTIF DU VERT BOIS

Côte de la Jonchère
92500 Rueil-Malmaison
Tél.: 01 72 42 21 05

HEURES D'OUVERTURE DU SECRÉTARIAT

Lundi : 9h - 13h / 14h - 18h
Mardi : 9h - 12h
Mercredi : 9h - 13h30 / 14h - 18h
Jeudi : 9h - 13h / 14h - 17h

Vendredi : 9h - 13h30 / 14h - 15h
Samedi : 10h - 12h / 14h - 16h

Rejoignez notre communauté

© 2020 Rueil Athletic Club - Tennis - Affiliation FFT 57920211 #TeamRAC